Retour à l'accueil de festiv.netToutes manifestations : festives, culturelles et sportives .
  

LE DIVAN DU TAMARIT Federico Garcia Lorca 

 Recommander cette manifestation à un ami
Date :
Du : Mardi 20/11/2007
au : Mercredi 21/11/2007
  Horaire 00:00 h
 LE DIVAN DU TAMARIT Federico Garcia Lorca Lieu :
Périgueux (24)
Théâtre conventionné L' Odyssée  
esplanade du théatre, , 24000, Périgueux
http://www.odyssee-perigueux.fr/  Permet d'afficher le plan d'acces sur une carte google map
Organisé par :
  Compagnie José Manuel Cano Lopez
Château du Plessis-les-Tours, Rue du Plessis, 37520, La Riche
http://www.ciecanolopez.fr
info(à)ciecanolopez.fr
Tel : 02 47 38 29 29
Fax : 02 47 38 35 65
 
Vicente Pradal, Alberto Garcia et Servane Solana (chant), Fani Fuster (danse), Hélène Arntzen (Saxophones), Emmanuel Joussemet (Violoncelle), Rafael Pradal (Piano), Françoise Cano Lopez et Alain Papillon (comédiens).
Mise en scène et scénographie : José Manuel Cano Lopez
Composition et direction musicale : Vicente Pradal
Lumières : Alberto Cano
Costumes : Marylène Richard
Son : Clément Cano Lopez et Jérôme Patrice
Maquillages et coiffures : Annick Perrusson
Construction du décor : atelier technique de la Scène Nationale de Niort
Production : Cie J. M. Cano Lopez. Co-productions : Scène Nationale de Bayonne, Le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort, L’Odyssée - Scène conventionnée de Périgueux, Équinoxe - Scène Nationale de Châteauroux, Théâtre de Thouars- scène conventionnée, La Ville de Colomiers.


Le Divan du Tamarit met en jeu et en musique les derniers textes de Lorca, poèmes qui hantèrent ses derniers moments de vie comme autant de promesses.
Federico Garcia Lorca raconta à ses amis andalous qu’il avait écrit un recueil poétique en l’honneur des vieux poètes musulmans du royaume de Grenade. Cet ouvrage ne sera jamais publié de son vivant. Il traite des thèmes chers aux poètes arabo-andalous, thèmes universels par essence, avec la même sensualité ardente et proche de l’extase et la même morbidité, sur le mode mineur : l’amour fugitif, l’amour impossible, la douleur de vivre, l’horreur de la mort. Utopie atteinte de ce que Federico appelait « une poésie à s’ouvrir les veines ».
Comme toujours chez Lorca, les images prémonitoires sont douloureusement présentes :

J’ai fermé mon balcon
car je ne veux pas entendre les pleurs,
mais derrière les murs gris
on n’entend rien d’autre que les pleurs.
Federico Garcia Lorca
Le Divan du Tamarit réunit musique, chant, danse et théâtre pour faire entendre avec passion ce qui se danse et se murmure dans la poésie de Federico Garcia Lorca.
 


Annoncé par : : brun  : http://bruno.chaumontet.net  bruno(à)chaumontet.net 

Retour A La Liste Des Manifestations



© festiv.net 2006-2010 Mentions Légales